Recherche visuelle et reconnaissance faciale

Par Philippe Gerard le 23 décembre 2009

Imaginez. Vous visitez San Francisco. Vous montez dans un taxi, direction le Golden Gate. Là, vous prenez une photo. Avec votre mobile. Un simple clic et… toute l’histoire du “Pont de la porte d’or” s’affiche votre écran…

Goggles

goggles

C’est l’exemple choisi par Google, pour illustrer sa nouvelle application de “recherche visuelle” : goggles. De nouvelles “lunettes” donc, posées sur le long nez du moteur de recherche, qui semble prouver, à partir d’une photo, être en mesure — non seulement d’identifier — mais aussi de reconnaître les images et de leur associer des contenus correspondants, disponibles sur le web.


android

Une prouesse. Stupéfiante. Mais pour l’instant encore au stade expérimental. Et réservée aux seuls mobiles fonctionnant avec android (l’OS de Google, pour les smartphones). Même si le géant de Mountain View envisage le développement pour d’autres systèmes, comme l’i-phone.

google visionnaire

Google est donc aujourd’hui capable, non seulement, de connaître et de conserver les mots que les internautes “saisissent” dans le moteur ; mais, désormais, d’enregistrer — aussi –les images qu’ils “voient”… Tout un programme ! Et quelques questions… sur la manière dont Google peut utiliser cet immense pouvoir (voir à ce propos le Dashboard de Google).

On imagine, qu’au-delà des monuments, il sera bientôt facile, avec goggles, de prendre quelqu’un en photo, et d’avoir aussitôt accès aux informations le concernant (choisies ou non, c’est un peu, la question !).

reconnaissance faciale

D’ailleurs… cela existe déjà : la reconnaissance de visages. C’est Polar Rose :
Polar Rose detects the faces of the people in your online photos
– so you can easily name them and share your photos with your Facebook friends.

Etonnant, non ? Tentez l’expérience ;-)

Et pourquoi pas… imaginer plus loin, avec la “reconnaissance faciale”… l’évaluation, en direct, d’un consultant ? Comme ici :


………….. N’oubliez pas de sourire ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *