Twitter : what else ?

Par le 25 avril 2009

Vous ne savez pas quoi dire… quand vous n’avez rien à faire ? Vous ne savez pas quoi faire… quand vous n’avez rien à dire ? Pas grave… maintenant, vous avez Twitter !

Twitter

La signature de ce service, twitter — emblématique du web 2.0 — est explicite: « What are you doing ? »  Le but ? Chacun peut signaler, à son réseau d’amis, « ce qu’il est en train de faire ». A l’instant précis. Comme :  » je mange une pizza » ou :  » J’écoute « Metro c’est trop » en rentrant en métro bien sur !  »
Grâce à Twitter, On mesure toute l’importance d’être tenu au courant de ces instants inoubliables (et authentiques)…

Il suffit de s’abonner. Pour devenir un « follower ». Pour ne manquer aucun des messages, à venir, de vos amis. Et à votre tour, de lest tenir, sans cesse, au courant. De vous.

En un mot, Twitter, c’est un blog, renseigné au quart-d’heure. Que dis-je, à la minute! Pour qui ? Pour quoi ? Allez savoir… Pour garder vos 150 amis du web, attentifs au moindre de vos gestes, au courant, de ce que vous faites, pensez et dites. A l’instant.

Twitter, c’est donc, vous l’aurez compris, une manière de délivrer et partager une pensée essentielle, en quelques mots rapides (140 caractères max, par message).
Bref. Un art oiseux. Celui du « micro-blogging » et de la communication éphémère.

Twitter a investi ce créneau intermédiaire, jusque là vacant, dans le temps des internautes, entre la messagerie instantanée et le blog. Twitter ouvre un miroir géant. Plus souvent dérisoire que réfléchissant. Certains lui découvrent un usage premier, comme Laura Manach, qui a choisi de narrer, depuis son lit d’hôpital, son accouchement… sur twitter.

D’autres, comme le blog d’aysoon, listent des applications possibles (utiles ?) construites autour de Twitter.

Ce qui est sûr, c’est que le trafic sur Twitter a augmenté de 131% en mars.
Précision : il s’agit des Etats-Unis mais, jusque à présent, l’évolution en dehors semble avoir eu une courbe encore plus prononcée

L’usage — principal — que font les internautes de twitter, consiste à suivre, minute par minute, l’actualité des stars. Une sorte de Closer permanent. A ce sujet, je vous conseille « Web, stars et ragots« , l’article du Nouvel Observateur paru cette semaine, dans lequel un sociologue définit Twitter comme une «expérience sociale hypnotique».

Ou alors… Si vous n’avez rien à faire, allez voir la « Grande magie« , avec Denis Poladyles (ça n’a rien à voir avec le sujet, ok, mais je m’empresse d’aller « tweetter » cette info à mes followers 😉


Twitter_-1

Merci à Magali et Bénédicte pour la photo 😉

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.