Formation en ligne : de meilleurs résultats

Par le 5 décembre 2009

Le ministère américain de l’Education vient de rendre publique une étude sur l’évaluation des pratiques d’apprentissage en ligne. Conclusion : les cours en ligne seraient plus efficaces… que les cours en salle !

Meilleurs résultats

Les étudiants dont les cours ont lieu en tout ou partie “en ligne” obtiennent, en moyenne, de meilleurs résultats que ceux qui assistent aux mêmes cours, mais de façon traditionnelle, en face à face.” souligne Jean-Marc Manach (dans son article, consacré à l’étude du Standford Research Institut, sur Internet Actu).

Pourquoi ?
« Le recours aux technologies est ainsi un moyen d’inviter les apprenants à être plus actifs, à “apprendre en agissant” plutôt qu’en écoutant seulement. »

Apprendre en agissant

Rendre les participants actifs… Les formateurs sont convaincus de cette nécessité ; placer les stagiaires en situation d’action : une « pratique » vivante, parfois dérangeante, pour les apprenants, eux-mêmes, longtemps habitués au schéma scolaire (et universitaire) de la transmission magistrale du savoir ; génétiquement rompus, à cette force répétée, d’un modèle unique d’enseignement : la parole du maître.

Digitals natives

Question de génération, peut-être. Les « digitals natives » (ces enfants nés avec une souris dans les mains ; la génération Y et les suivantes) sont exercés aux outils du web et aux jeux en ligne, comme Wow, dont le principe même, repose sur la « découverte » et l’appropriation du savoir, par une suite d’inventions et d’expériences.

E-learning

Pour citer encore l’étude : «  ce qui marche le mieux, c’est de profiter des services (vidéo, messagerie instantanée) et outils (collaboratifs, notamment) disponibles sur le web pour personnaliser le cours en fonction des individus qui y assistent. »

Blended learning

On lira aussi, dans les conclusions de l’enquête que : “les cours combinant apprentissage en ligne et en face à face sont plus performants que ceux qui ne sont effectués qu’en ligne seulement“.

Serious game

En tous cas, les services web, collaboratifs et multimédias, semblent à l’évidence, accélérer l’apprentissage. Comme dans Wow. Les univers virtuels. Les jeux en ligne. Et leur déclinaison professionnelle: les serious gammes, comme « mission to sell« .

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

Alicefriedel76 Il y a 10 années

Philippe, merci pour ce post qui fait du bien à la formation blended et à distance ! et super pour le netlinking sur mission to sell 🙂

Répondre
Avatar

Mathilde Il y a 10 années

Il me semble que la combinaison cours en ligne – outils collaboratifs – messagerie est aussi plus efficace parce qu’elle permet de créer du lien social, formateur – apprenant (s), apprenants – apprenants. La formule « j’apprends toujours seul(e) mais jamais sans les autres » est aussi vraie en ligne!

Répondre
phil gerard

phil gerard Il y a 10 années

Les « serious games » intègrent cette dimension sociale et collaborative, dans un même univers; et dessinent me semble t-il, l’avenir de la formation en ligne…

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.