Réussir son affichage digital pour une communication interne efficace

    Par le 26 septembre 2016

    Les écrans ont investi les magasins connectés, les salons professionnels, les lieux publics… Mais l’affichage digital vient aussi compléter, voire remplacer, les supports de communication interne. 3 principes clés sont à respecter pour en faire un outil de communication visuelle efficace : le contenu, le lieu, le temps.

    affichage-digital

    On les voit fleurir aux quatre coins des murs d’entreprises, ces palettes d’écrans animés où défilent des messages en continu, à la manière des chaînes d’info, intercalés de vidéos et d’animations graphiques. Autrefois réservé aux médias et aux agences, cet affichage digital (ou affichage dynamique) est devenu une composante précieuse du dispositif de communication interne.

    Les supports de communication papier, comme le magazine interne, restent certes appréciés des salariés, surtout pour leur portée humaine et affective ; mais l’affichage digital apporte une modernité incontestable à la communication d’entreprise. L’écran permet aux communicants d’être très réactifs et de de pouvoir diffuser des messages vivants, animés et visuels.

    Principal avantage : la possibilité de manier des contenus vidéos et graphiques. Et d’apporter une fraîcheur constante à l’information. Atout qui peut aussi devenir un inconvénient… Car ces écrans appellent une mise à jour fréquente, a minima hebdomadaire.

    Les communicants qui utilisent ces outils de communication digitale évoquent fréquemment le manque d’attention des salariés face aux écrans. En cause et en premier lieu, le contenu. Mais pas seulement. Deux autres paramètres sont aussi importants : le lieu et le temps.

    Varier le contenu

    Au-delà d’une fréquence élevée, il est aussi pertinent de varier la forme du contenu. Et d’alterner les séquences texte avec des séquences vidéos (mises en situation, reportages,…) et des animations (slides « relookés » de conférences ou réunions, présentations de produits,..). Il est assez facile d’intégrer une présentation Powerpoint et de créer un support de communication original pour un affichage digital.

    A moins que votre intention soit d’être strictement interne et d’avoir suffisamment de ressources pour alimenter vos écrans, vous pouvez imaginer de ne pas rester centré sur des informations strictement corporate. Vous risquez d’ailleurs de vous essouffler et de lasser votre public interne.

    Pour séduire davantage, pensez à diffuser des actualités en lien avec votre activité et votre secteur, en affichant par exemple des contenus de sites web ou blog de référence (via leurs flux RSS). Ouvrez également à des contenus ludiques ou promotionnels pour attirer l’attention.

    Choisir le lieu

    L’emplacement est définitivement stratégique. Les zones d’attente sont à privilégier pour l’implantation des écrans dynamiques. C’est là que les salariés seront les plus disposés à les regarder : Hall, ascenseurs, cafétéria,..

    Les zones de trafic et de de passage peuvent également constituer de bons « spots » pour l’affichage dynamique. Ls messages devront être courts, le temps d’attention étant limité à quelques secondes.  Pour disposer votre écran au bon endroit, faîtes l’expérience de remarquer où votre regard se porte naturellement dans cet environnement. Cela vous indiquera les bons emplacements.

    Disposer un affichage digital à hauteur d’œil aura plus de chances de capter l’attention. Tenez compte des conditions lumineuses : évitez en particulier de placer un écran sur un mur trop exposé au soleil.

    Adapter la durée des messages

    Plus le temps d’attention est long, plus on peut évidemment nourrir le contenu de plusieurs séquences. Il faut éviter aux salariés la sensation de devoir « s’installer » devant l’écran pour s’informer ; la durée d’un contenu pour affichage dynamique se résume à quelques minutes. Toutefois, il n’y a pas de durée « idéale »… sinon celle que vous allez observer. Une fois repérés les lieux les plus propices à l’implantation, regarder combien de temps les gens s’y arrêtent, y restent en moyenne. Ce seront des indications révélatrices.

    Un exemple d’utilisation de l’affichage digital

    Le livre blanc publié par Digital Instore (à télécharger ici) propose de nombreux exemples d’utilisation de l’affichage digital, notamment celui de la banque norvégienne DNB pour sa communication interne.

    Pour accompagner son changement d’identité, DNB a misé sur une importante communication interne. Pour diffuser la nouvelle culture d’entreprise aux employés des sièges d’Oslo et de Bergen, un réseau digital géant a été déployé dans tous les bureaux de la banque norvégienne. Au total, plus de 400 écrans pour renforcer la communication interne autour de la nouvelle identité de marque.

    Des contents managers pour animer la communication interne

    Le contenu proposé sur ces écrans est intégralement créé et nécessite un contrôle particulier. Cette tâche est confiée à des content managers. Ils veillent ainsi sur de nombreuses informations : les événements à venir, comme les réunions ou les colloques, ou encore des fils d’actualité. A la cafétéria ou dans les lieux de socialisation, un contenu plus attractif est proposé avec de courtes vidéos, des campagnes marketing… Dans cette même cafétéria, c’est carrément un mur-écran qui occupe l’espace avec 32 écrans de 55 pouces !

     

    Télécharger le livre blanc publié par Digital Instore avec les exemples

    Enregistrer

    Enregistrer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Alain Il y a 5 mois

    Bonjour
    Merci pour cet article très intéressant
    Effectivement les écrans permettent de communiquer avec nos clients.
    Dans mon restaurant j’ai avec 2 tv standard 32 pouces et un player sympa je gère mon menu du jour et communication sur mon service traiteur.
    J’ai trouvé la solution sur http://www.wepub.fr
    J’ai gagné du temps et mes clients contents du résultat

    Répondre