100 livres dans la poche

Par le 13 mars 2010

Nintendo s’associe à Gallimard pour transformer sa nouvelle console de jeux… en livre numérique. Avec un nouveau modèle portable, la DSi XL, le géant du jeu lance à grande pompe, une nouvelle « cartouche de jeu ». Remplie de « 100 livres classiques »… Quoi, des livres ? Sur la Nintendo DS ? Oui. Une petite révolution. Et une bibliothèque dans la poche.
Et Super-Mario alors ? Bientôt à la retraite ? Pas sûr. Mais l’éditeur japonais table sur sa nouvelle cible : les adultes. Et un nouveau positionnement : le culturel. En rassemblant ces monuments littéraires, issues de la collection Folio, Nintendo s’attaque à un nouveau marché, prometteur : les vieux.

100 livres dans la poche

Cartouche littéraire

De la littérature ? Voilà qui change un peu de Sonic aux sports d’hiver… Nintendo recale pour l’instant, ses super-héros au fond des bacs, pour un marketing recentré sur sa nouvelle cible : les adultes. Enfin… les vieux adultes.  Avec ce lancement : « 100 livres classiques ». Nouvelle « cartouche » pour la nouvelle DSi XL. Dont la campagne s’affiche partout dans le métro (pour les malheureux qui le prennent; remarquez l’autre jour, j’y ai croisé Alain Minc, en sportswear, qui passe il faut le dire, assez incognito,… 😉 .

Les seniors sur la Nintendo

Candide de Voltaire… Ou Bel ami de Guy de Maupassant. Ou encore 20 000 lieues sous les mers de Jules Verne. Tout y est. La révision des classiques. Cent titres de littérature, résumé au format d’un agenda de poche. Pourquoi ces oeuvres-là ? Parce qu’elles sont libres de droit. Et que le marché enfantin, saturés par la concurrence, ne suffit plus à satisfaire la croissance ralentissante des constructeurs de consoles. Nintendo cherche à atteindre, par ce nouveau « jeu éducatif », un nouveau public : les adultes. Ou plus précisément, les seniors.

Nintendo avait déjà franchi le pas, il y a une paire d’années, en proposant des programmes « d’entraînement cérébral » (du fameux Dr Kawashima) destinés aux moins jeunes… Et de rejoindre les générations, avec les jeux collectifs, inventés pour la Wii.

Les nouveaux e-books

Aujourd’hui, Nintendo tente de prendre une longueur d’avance, sur l’arrivée imminente de l’Ipad et de ses futurs concurrents et… de la très attendue tablette numérique de Google (qui ne pouvait rester sans réagir) renvoyant les premiers e-books et autres lecteurs e-paper à la… préhistoire (2009 ;-).

Les slates, ces tablettes numériques, sont prêtes à s’imposer : tout le monde s’arrachera bientôt ces terminaux nomades qui libèrent de l’ordinateur, fixe.
La pub de Nintendo en rajoute. A juste titre. (mais c’est une pub, je ne touche rien là-dessus, promis, mais on voit bien à quoi ça ressemble 😉

Intelligence marketing

En même temps, on aura compris l’intelligence marketing de l’inventeur de la Wii. De poursuivre son développement en élargissant son public au-delà de ses cibles natives, enfants et ados dont les parents se sont du coup, déjà habitués à la présence technologique et au maniement de ces consoles de jeu.

Le coup de maître, c’est évidemment d’avoir associé progressivement les adultes aux loisirs des enfants, en les faisant participer aux jeux inter-générationnels développés pour la Wii. Puis d’avoir lancé des applications spécifiques, destinées aux autres générations (gymnastique, yoga,..). et de les préparer ainsi, à l’utilisation des consoles dans un but tout autre que le jeu, et finir par transformer les terminaux portables en « objets culturels ».

En savoir plus avec Nintendo s’attaque au livre numérique sur le site de l’Express.

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.