Données personnelles : les alternatives pour vous protéger des GAFA

Par le 18 janvier 2019

Et si vous changiez vos habitudes numériques en reprenant le contrôle de vos données personnelles ? Souvent à votre insu, Google, Facebook et consorts conservent et exploitent vos données. Pourtant, des solutions alternatives existent. Voici une liste de services digitaux respectueux de la confidentialité de vos données. Ils pourraient même vous donner envie d’abandonner votre iPhone ou Androïd pour un nouveau smartphone libre : Eelo.

Protection données personnelles

Les scandales qui ont terni l’année 2018 – Cambridge Analytica entre autres –  interrogent sur la manière dont Facebook, Google et autres GAFA utilisent et revendent les données de leurs utilisateurs. L’Europe vient d’établir un cadre juridique (RGPD) pour protéger ces données personnelles. Mais la vraie protection réside d’abord dans nos choix digitaux.

Moteur de recherche et données personnelles : les alternatives à Google

  • Qwant : moteur de recherche indépendant, ce « Google français » utilise ses propres algorithmes (20 milliards de pages Web indexées). Qwant ne collecte aucune donnée personnelle liée aux requêtes et garantit la neutralité et l’impartialité des résultats. Avec une interface soignée, visuelle et des résultats pertinents, Qwant offre une expérience utilisateur très convaincante.
  • Lilo : service de recherche français également, Lilo est, quant à lui, un méta-moteur de recherche (il agrège les résultats de Yahoo, Bing, etc.). Lilo reverse 50% des revenus publicitaires à des projets sociaux et environnementaux que vous choisissez. Sur le même principe, le moteur Ecosia plante des arbres grâce à vos recherches !
  • Startpage : cette société néerlandaise utilise l’algorithme de Google. Les résultats de recherche sont donc identiques. Cependant, à la différence de Google, Starpage ne conserve aucune trace numérique des recherches effectuées, pas même votre adresse IP.

Navigateur : les alternatives à Google Chrome

Browser

  • Brave : ce navigateur est ultra-rapide. Encore plus sur tablette et mobile. Pourquoi ? Parce qu’il bloque les pisteurs (logiciels espions) et les cookies, assurant ainsi la confidentialité de vos données. L’internaute, s’il le souhaite, peut aussi choisir ses publicités et être, à terme, rémunéré pour cela. Brave a été créé en 2017 par Brendan Eich, inventeur du langage JavaScript et cofondateur de Mozilla Firefox (excusez du peu !).
  • Firefox : emblème de l’Internet libre, créé par la fondation Mozilla, Firefox reste le moteur de recherche alternatif de référence. Navigateur open source, il bénéficie des innovations continuelles de la communauté de développeurs. De nombreuses extensions complètent les fonctionnalités standard. Il existe également une déclinaison pour iPhone et iPad du navigateur : Firefox Focus. Il s’agit d’une version mobile dédiée à la confidentialité qui protège contre le pistage et bloque les contenus malveillants.
  • Chromium : développé à l’origine par Google, Chromium est la version libre et open source qui servira plus tard de base à Chrome. En résumé, Chromium est identique à Chrome… sans les fonctionnalités de pistage (à noter que Brave et Ecosia sont également basés sur ce navigateur).

Réseau social : les alternatives à Facebook

  • Whaller : la plateforme française de réseaux sociaux collaboratifs garantit la confidentialité des données de ses utilisateurs. Cette société française, filiale du Groupe Bolloré, a déjà convaincu plusieurs entreprises et organismes (Mc Donalds, Banque populaire, Carrefour Market, Métropole du grand Paris…) d’adopter Whaller pour leurs réseaux sociaux d’entreprise.
    Lorsqu’on l’utilise pour un usage personnel, seuls vos « amis » peuvent vous rejoindre sur cette plateforme. Elle offre également une alternative intéressante pour créer des réseaux privés, familiaux ou associatifs. Enfin, Whaller met en exergue la neutralité algorithmique : les flux ne sont pas modifiés en fonction des données des utilisateurs.
  • Minds, réseau social américain, a la particularité d’être open source. Qui plus est, ses fondateurs, Bill et John Ottman ainsi que Mark Harding, ont conçu un réseau transparent et respectueux de la vie privée de ses utilisateurs.
  • Un peu plus à l’Est, retrouvons VKontakte, le réseau social russe qui compte aussi une communauté francophone.
  • Plus loin encore sur les réseaux sociaux des BATX, ces géants du numérique chinois : wechat et weibo.
  • Pour rappel, Google avait lancé en 2011 son propre réseau social : Google+. En 2018, suite à la découverte d’une nouvelle faille de sécurité relative aux données personnelles, le géant du search a annoncé qu’il fermerait définitivement sa plateforme le 2 avril 2019.

Smartphone Apple ou Androïd : l’alternative Eelo

Eelo

  • Eelo est un système d’exploitation pour smartphone totalement libre, créé par Gäel Duval, entrepreneur français et inventeur de Mandrake (célèbre suite logicielle Linux). Aujourd’hui, Eelo est disponible, en version bêta, sur une vingtaine de modèles de smartphones (Samsung Galaxy, Huawei Honor, OnePlus, LG,…). Le système d’exploitation est un dérivé d’Androïd mais en est totalement indépendant. Les premiers modèles de smartphone Eelo devraient être proposés à la vente en 2019. Eelo s’inscrit dans un projet plus global, à but non lucratif, de mobiles et services en ligne associés (email, Cloud, etc.) qui respectent la vie privée et les données personnelles de chacun. Eelo et la e-foundation font l’objet d’un soutien participatif.

Vers un nouvel Internet ?

Autre initiative remarquable : celle de Tim Berners-Lee, l’un des inventeurs du Web. L’idée est la même : redonner aux utilisateurs le contrôle de leurs données personnelles. Alarmé par ce qu’est devenu le web, Tim Berners-Lee souhaite simplement recréer un « nouvel Internet » éthique, comme à son origine.

  • Solid : voilà un projet pour un « nouvel Internet » décentralisé et collaboratif. Solid vous permettra de créer un « pod », une zone de stockage privée, indépendante des plateformes telles que Google ou Facebook. Ce « pod » contiendra toutes vos données personnelles comme, entre autres, vos contacts et votre agenda. Avec Solid, les données sont donc indépendantes des applications. Vous pourrez ainsi décider quelles applications peuvent accéder à quelles données et en garder un total contrôle.

A noter enfin, les alternatives offertes par Framasoft, listées sur Degooglisons Internet avec des options autres que Facebook, Google Docs, Evernote, Google Sheets, Google Agenda, Skype,…

Pour aller plus loin :

En ce début d’année, ces acteurs français du numérique Qwant, Whaller, Eelo misent sur leur convergence vers une plateforme unifiée : interview de leurs dirigeants en vidéo.

Eelo : interview de Gaël Duval

Solid : le projet de Tim Berners-Lee

Pour approfondir vos connaissances sur le règlement européen et les données personnelles, nous vous proposons la formation Cegos Protection des données personnelles - RGPD

/5 - Voir tous les avis

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

Stéphan Lemoine Il y a 5 mois

Merci pour ces infos pratiques et pertinentes.

Répondre
Avatar

Jérôme M Il y a 5 mois

Merci Philippe pour ce panorama des solutions offrant des alternatives à des entreprises en train de construire des monopoles en partie inquiétants. Je suis ravi de voir que Qwant arrive en bonne place. Même si j’ai pu constater que les résultats de Qwant ne sont parfois pas aussi pertinents que ceux de goo.gle. Cela va s’améliorer !

Répondre
    Philippe Gerard

    Philippe Gerard Il y a 5 mois

    En effet Jérôme, l’algorithme de Qwant s’améliore au fil du temps; on peut aussi alterner les recherches avec Startpage qui donne des résultats identiques à ceux de Google.

Avatar

Elodie Honegger Il y a 4 mois

Merci pour cet article ! Intéressantes aussi, les alternatives offertes par Framasoft, listées sur https://degooglisons-internet.org/fr/list 🙂
des options autres que facebook, Google Docs, Evernote, Google Sheets, Google Agenda, Skype, les groupes Facebook… Il y a vraiment de quoi faire ! 🙂

Répondre
    Philippe Gerard

    Philippe Gerard Il y a 4 mois

    En effet, je les ai ajoutées dans le billet !

Avatar

Wexample Labs Il y a 2 semaines

Bonjour,
Je tiens à dire que votre article est très intéressant et pertinent.
Wexample Labs (https://wexample.com/) est un réseau des professionnels du web et nous utilisons justement une alternative anti-gafa. Le Rocket Chat est une plateforme de communication Open Source collaboratif, je vous le conseille vivement !
A très bientôt !

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.