Visioconférence : 5 outils gratuits pour communiquer à distance

Par le 8 mai 2020

Google et Facebook tentent de contrecarrer Zoom, l’application phare de la visio-conférence. Des solutions alternatives existent aussi. Comme Jitsi ou BigBlueButton. Elles offrent des services sécurisés, performants et open source. Donc libres et gratuits. À découvrir d’urgence.

La visio-conférence intuitive : Zoom 

La visio-conférence avec Zoom a explosé pendant la période de confinement. Dépassé par le succès, la firme californienne a été critiquée pour ses failles de sécurité et ses (très mauvaises) pratiques de collecte de données…
Une bonne raison d’aller vite voir ailleurs (cf. Jitsi et BigBlueButton).

Le succès inouï de Zoom mérite tout de même de s’y arrêter un peu. Comment expliquer cette déferlante dans le paysage de la visio-conférence ? Les GAFA n’ont rien vu venir. Bien sûr, l’application est gratuite, du moins en version « freemium » :

  • limitée à 100 participants;
  • 40 minutes maximum.

Mais Zoom n’est pas la seule application de visio gratuite… Si elle séduit, c’est surtout par sa facilité d’utilisation. Une volonté d’Eric S. Yuan, le fondateur, qui mise tout sur une expérience-client intuitive, fluide, « frictionless » selon son propre terme. Cette priorité au design, résumée à l’essentiel, n’est pas sans rappeler la vision d’un certain Steve Jobs. Zoom a d’ailleurs inspiré ses concurrents avec des fonctions innovantes comme :

  • l’affichage des vidéos en mosaïque;
  • les arrière-plans virtuels.

À lire > Les deepfakes : nouvelle technique de communication


Jitsi : un Zoom open source

Jitsi est une solution de visio-conférence accessible via un simple site web. D’une évidence déconcertante, Jitsi n’a rien à envier à Zoom côté facilité. Il suffit d’insérer un nom de visioconférence pour obtenir l’URL correspondant à la salle de réunion. Puis de l’envoyer aux participants. Et c’est tout ! Pas besoin d’inscription, ni de créer un compte. Pas de limite de durée, pas de limite de participants non plus.

Côté sécurité, les réunions vidéo sont cryptés, Edward Snowden a même recommandé l’utilisation de Jitsi, c’est tout dire.
Les fonctionnalités sont complètes :

  • partage d’écran;
  • « chat »;
  • enregistrement de la visio-conférence;
  • édition d’un document en travail collaboratif via Etherpad.

Vous pourrez même activer un arrière-plan flouté si nécessaire… La qualité de la vidéo et de l’audio peuvent également être ajustée en fonction de la bande passante disponible.

Comme il s’agit d’une plateforme open source, il est possible de créer sa propre application fonctionnant avec WebRTC via Jitsi Videobridge sur un serveur d’entreprise.
Jitsi connaît également une fulgurante expansion, on estime à 30 millions le nombre d’utilisateurs aujourd’hui.

BigBlueButton : une plateforme de formation en ligne

Egalement open source, également simple. Le nom de BigBlueButton traduit d’ailleurs l’idée que lancer une visioconférence doit être aussi facile que d’appuyer sur un « gros bouton bleu ».

Pas de limite au nombre de webcams connectées (sinon celle de la bande passante). Les fonctionnalités sont très complètes :

  • partage de la voix et de l’image vidéo;
  • voix sur IP;
  • présentations powerpoint;
  • tableau blanc;
  • « chat »;
  • sondages en ligne;
  • sous-groupes;
  • intégration de documents PDF et Microsoft Office.

Des fonctions d’interactivité non-verbales sont également disponible, comme « lever la main » ou l’insertion d’émojis.

Au-delà d’être un outil de visio-conférence open source largement aussi performant que les solutions citées plus haut, BigBlueButton s’avère donc une véritable solution de formation en ligne. Grâce à plug-in spécifique, BigBlueButton s’intègre d’ailleurs parfaitement sur Moodle, la plateforme d’apprentissage en ligne la plus répandue dans le monde (LMS, Learning Mangement System).


À découvrir > WT.Social : le réseau social de Wikipedia sauvera t-il la démocratie ?


Facebook lance la visio-conférence avec Messenger

Facebook a également emboîté le pas à Zoom en lançant une solution de visio-conférence avec Messenger Rooms. Des salons vidéo privés pouvant réunir 50 personnes. Ces visios pourront être lancées depuis Messenger bien évidemment mais également depuis un événement Facebook ou depuis un groupe.

On devine l’intérêt pour les Community managers d’augmenter les interactions avec leurs communautés et de personnaliser à nouveau la relation que la marque peut entretenir avec ses publics. D’autant qu’il sera possible d’inviter toute personne se joindre à une visio Messenger Room, même si elle n’a pas de compte Facebook. Chacune des « Rooms » possèdera sa propre URL qu’il sera possible de partager.

Il est désormais possible de créer des « Rooms » depuis Messenger, l’application Facebook, un groupe et aussi depuis un événement Facebook. Pour en savoir plus sur Messenger Rooms (en anglais).

Google Meet devient gratuit

Google Meet, la solution de visio-conférence Premium de Google, devient gratuite pour tous les utilisateurs jusqu’au 30 septembre.

Le géant de Mountain View argue de la sécurité de sa solution pour convaincre les utilisateurs refroidis par les failles de Zoom. Google Meet n’autorise donc pas les utilisateurs anonymes (c’est-à-dire sans compte Google) à participer aux réunions créées par des comptes individuels. Une manière d’éviter le « Zoom bombing » (lorsque des intrus s’invitent en masse dans une visio-conférence Zoom). Les codes de réunion sont complexes par défaut limitant les intrusions et les réunions vidéo sont cryptées.

Google Meet fonctionne directement dans Chrome (ou tout autre navigateur récent) sans besoin d’installer de plugin. Google déploie son offre gratuite de manière progressive, il ne sera pas forcément possible de créer de réunions tout de suite, mais vous pouvez vous inscrire pour être averti dès que le service sera disponible.

Hang Out

A défaut, il est toujours possible d’utiliser Hang Out, Le service grand public de visioconférence de Google. L’appel vidéo est toutefois limité à 10 participants. Mais Hangouts permet l’ajout de dessins et d’effets à la manière de Snapchat…


Soyez efficace à domicile tout en tenant compte des besoins de vos collègues et partenaires de travail avec la formation : 3 h chrono pour planifier et organiser son télétravail


Les classiques de la visio-conférence : Skype et Teams

Restent encore les grands classiques de la visioconférence chez Microsoft comme Skype limité aussi à 10 participants, ou l’application de travail collaboratif Teams celle -ci connaît également un essor sans précédent. Le nombre d’utilisateurs actifs quotidiens de Teams atteignait 75 millions fin avril 2020. Pour Teams, une version gratuite existe également, sans limite de participants mais avec des fonctionnalités réduites (pas de partage d’écran par exemple).

A voir aussi :

  • Webex, à essayer gratuitement, une version de test est également disponible,
  • Adobe connect, propose une version d’essai de 90 jours.

Menez vos réunions à distance avec rigueur et de la convivialité avec la formation Cegos : 3 h chrono pour préparer des réunions à distance

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.